•  
    GROUPEMENTS DE MARCHANDS

    Les ligues urbaines de défense.

    Dans le nord de l’Europe, elles viennent prolonger des accords de réciprocité entre villes :
    •Garantie des droits équivalents à leurs marchands respectifs.
    •Ou engagement de lutter en commun contre le brigandage terrestre ou à la piraterie maritime.
    •Peut aussi prévoir stipulations monétaires, cours égal des monnaie ou des parités de change.



    Groupement de marchands voyageurs.

    Exemple : la « Charte de Karitet » de Valenciennes, au 10ème et 11ème siècles.
    •Organise le guilde marchande, association de marchands(surtout du textile).
    •Association de paix et d’entraide entre les membres.
    •Obligation de partir en armes, de rester au moins 3 jours avec d’autres marchands en difficulté, de contribuer selon ses facultés aux amendes prononcées contre un confrère en terre étrangère.
    •Prérogatives de puissance publique : peut rendre la justice dans certaines affaires intéressant ses membres.
    Résultat de recherche d'images pour

    Groupements locaux.

    Il existe des communautés locales de producteurs ou de marchands, issus des confréries(groupement à caractère religieux et charitable).
    Evolution juridique en deux groupes :
    •Les « métiers réglés » soumis à l’autorité locale.
    •Les « métiers jurés » qui s’administrent eux mêmes et sont dotés de l’autonomie.

     

    Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique