• Les principes et le rôle de la comptabilité nationale

    L’importance de la compatibilité nationale 

      La comptabilité nationale est un ensemble de comptes de la nation, c’est un outil indispensable pour la compréhension de l’économie de la nation.C’est une présentation de l’ensemble des informations chiffrées relatives à l’activité économique d’une nation, elle décrit les phénomènes fondamentaux de la production, de la distribution, et de la richesse de la nation.

    Résultat de recherche d'images pour ""comptabilité nationale""

    A – Les principes de la comptabilité nationale 

    La compatibilité nationale correspond à la représentation globale de l’économie de façon chiffrée et comptable. C’est le parallèle au niveau national de la compatibilité générale en entreprise. 

    Elle fut mise en place en 1950 et c’est transformé en 1976 puis harmonisée au niveau européen en 1995.

    On part du principe que l’activité économique est le résultat d’innombrables opérations effectuées par une multitude d’agents. Étant donné qu’il est impossible de décrire toutes les opérations individuelles, on va regrouper ces unités élémentaires en grande catégorie pour schématiser les différentes opérations économiques réalisées.

    On va considérer que l’ensemble des échanges entre les agents économiques constitue un circuit économique.

     

    1  La notion de circuit  économique 

    François QUESNAY est le 1er économiste à utiliser la notion de circuit économique. KEYNES sera considéré comme le fondateur de l’analyse macroéconomique.

    La compatibilité nationale : créée après la 2nde guerre mondiale, pour avoir une analyse approfondie des économies nationales. L’harmonisation en 1995 fait naître le SEC 95 (système européen des comptes).

    Ø  Outil d’inspiration keynésienne macroéconomique

    Ø  Comptabilise les flux monétaires et réels entre agents économiques

    Ø  Description de la production et de la circulation des richesses Il existe 2 types de production :

    Ø  La production marchande, dont le prix de vente est > 50% des coûts de production

    Ø  La production non marchande, dont le prix de vente est < 50% des coûts de production ou gratuit.

    Regroupement des agents économiques en secteurs « institutionnels » : ils exercent la même fonction économique principale. Chaque secteur dispose de ressources et les utilisent : « emplois ».  6 secteurs institutionnels identifiés par la comptabilité nationale.

    Ø  Toutes les opérations sur les produits : cela concerne la production et toutes les utilisations

    Ø  Les opérations de répartition : formation de revenu

    Ø  Les opérations financières, qui focalisent sur les instruments financiers.


    2  Les agents et  leurs  fonctions 

     

    A – Les ménages 

    E  Ménages  R

    Leur fonction principale est : CONSOMMER biens et services ou PRODUIRE (entreprises individuelles)

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Consommation Épargne

    Revenus du travail Revenu du capital

     

    B – Les sociétés non financières 

    Les sociétés non financières ont pour fonction principale de PRODUIRE des biens et services marchands (pour faire du profit).

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Salaires (employés) Impôts (État)

    Profits redistribués (actionnaires)

    Profits conservés (autofinancement)

     

     

    Vente de biens et services marchands

     

    C – Administrations publiques 

    Les administrations publiques ont pour fonction principale de REDISTRIBUER et PRODUIRE des biens et services non marchands.

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Allocations (ménages) Subventions (entreprises) Investissements publics

     

    Prélèvements obligatoires (taxes + impôts)

     

    La vente du patrimoine public, des entreprises nationales sont effectuées pour récupérer de l’argent.

     

    D – Les sociétés financières 

    Les sociétés financières ont pour fonction principale de FINANCER (banques) et ASSURER (assurances).

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Rémunération épargne Placements financiers Primes d’assurance

     

    Vente de services bancaires et de services d’assurances


    E – Institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) 

    Les ISBLSM ont pour fonction principale de PRODUIRE des services non marchands.

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Consommations intermédiaires pour assurer la production de services

     

    Cotisation des adhérents Subventions

     

    F – Reste du monde 

    Les restes du monde inclus tous les agents économiques non résidents.

    Résident : agent économique présent sur le territoire national et économique plus d’1 an. 

     

    E (Emplois)

    R (Ressources)

    Exportations de biens et services

    Importations de biens et services

     

    B – L’analyse de l’activité économique nationale 

    1 – L’équilibre comptable 

    L’ensemble des ressources disponibles seront utilisées : Emplois = Ressources Mais dans la réalité, il peut y avoir une surproduction possible (variation des stocks)

    Ø  Ressources = Production (P) + Importations (M)

    Ø  Emplois = Consommations finales (CF) + Consommations intermédiaires (CI) + Formation brute de capital fixe (FBCF) + Variation des stocks (VS) + Exportations (X)

    P + M = CF + CI + FBCF + VS + X 

    2 – Les principaux agrégats 

    Un agrégat est un indicateur de performance économique permettant de comparer les différents pays entre eux. 

    Le PIB, qui sont les richesses crées par les entreprises résidentes d’un pays est un agrégat.

    Le PNB, qui sont les richesses crées par toutes les entreprises d’un pays, qu’elles soit résidentes ou non. C’est un agrégat.

    Le PIB se calcule de 3 façons différentes :

    Ø  Somme des valeurs ajoutées des entreprises + Impôts – Subventions de l’État

    Ø  Les dépenses : CF + FBCF + X – M

    Ø  Les revenus : L’ensemble des revenus primaires distribués dans l’économie pour rémunérer la participation des agents à la production.

     

    3 – La présentation des résultats 

    Ø  Tableau des entrées sorties (TES) : Décrit les relations entre chaque branche.

    Ø  Tableau économique d’ensemble (TEE) : Synthèse des comptes des secteurs institutionnels dans un tableau unique

    Calcul de ratios pertinents (significatifs économiquement)


    Ex :

    Ø  Taux d’investissement : FBCF / PIB

    Ø  Taux d’exportations : X / PIB

     

    « Quel est le rôle de la monnaie et de la création monétaire?L'épargne et de la consommation des ménages »