• Les relations exterieurs des Etats

    Les relations extérieures des États : les organes nationaux des relations extérieures d’un État

     Chaque ordre juridique national organise ses rapports avec d’autres États ou avec des Organisations Internationales comme bon lui semble, donc cette organisation relève d’un choix purement interne, mais ce choix interne intéresse tout de même la Société Internationale puisqu’il est à la base des relations extérieures des États Dans les constitutions des États, ont trouve généralement les mêmes organes chargés des relations internationales. Majoritairement, cette fonction est menée par les organes exécutifs.

    En effet, l’organe législatif a plutôt un rôle de confirmation ou d’opposition des décisions prises par l’organe exécutif. On peut donc considérer qu’il existe une très forte prépondérance de l’exécutif en ce qui concerne les relations extérieures d’un État

     

    I) Le Chef de l'état

     

    Il remplit différentes fonctions, dont certaines sont symboliques, comme représenter l'état à l’étranger, effectuer des voyages officiels ou encore accréditer et recevoir les ambassadeurs. D’autres fonctions montrent une participation plus effective du Chef de l'état aux relations internationales. Par exemple, un Chef d'état peut être compétent pour négocier et ratifier les traités.

    Certaines constitutions, dans le texte ou par la pratique, donnent un rôle majeur au Chef de l'état en matière de politique extérieure (France, USA par exemple). Dans d’autres constitutions, le chef de l'état a une fonction plus symbolique, c’est notamment le cas des États possédant une monarchie constitutionnelle (Grande-Bretagne, Espagne).

     

    II) Le gouvernement

     

    Chaque gouvernement possède un ministère spécialisé dans les relations extérieures. En France : ministère des Affaires Étrangères Le ministre des Affaires Étrangères est chargé d’élaborer et de conduire la politique étrangère de son pays. Ce ministre mène seul ou avec le Chef de l'état des négociations internationales, il peut représenter son pays à l’étranger et l’engager en signant un texte international. Le ministre des Affaires Étrangères est le supérieur hiérarchique des agents diplomatiques qui agissent sous ses directives.

    Les autres membres du gouvernement ne sont pas spécialisés en relations internationales, mais ils peuvent être confrontés à des questions relevant de ce domaine. En général, une coordination des prises de position est assurée par le chef du gouvernement ou à sa demande par le ministre des affaires étrangères.

    Particularité liée à l’UE : chaque État membre a créé un ministère chargé des Affaire Européennes, et il existe une interaction entre les relations extérieures de l’UE et celles de ses États membres.

    « Les relations diplomatiques et consulairesCréation, vie et structure des États dans les relations internationales »
    Blogmarks

    Tags Tags : , , ,