KaZeo
+
coursdedroit
Follow me
Join now




La méthodologie du commentaire d’arrêt



 L’introduction :
-    intro générale avec une ou deux phrases qui posent la problématique de l’arrêt
-    reprise des faits qualifiés en situation de droit. Ne pas inventer les faits, même si on ne connaît pas certains faits (« motifs propres et adoptés » : la Cour d'appel adopte des motifs des premiers juges, donc la Cour d'appel a statué comme les juges de première instance).
-    La Cour de cassation casse l’arrêt ou rejette le pourvoi : elle n’infirme ni ne confirme jamais une décision.
-    Problème de droit (toujours sous forme de question)
-    décision de la Cour de cassation : arrêt banal, général (on paraphrase alors plus ou moins l’arrêt) ou arrêt de principe (on recopie texto la solution de principe)
-    l’annonce de plan (bannir « dans un premier temps ») à faire dans une seule phrase limpide.

 Le plan :
-    à ne pas faire :
o    I / Cour d'appel   /    II / Cour de cassation
o    I / Valeur      II / Portée
-    Plans possibles :
o    Principe   / exception
o    Avant  / après
o    Thèse   /   antithèse
o    Règle de droit   / Régime de la règle de droit


I / A. est le décor
I / B. est la situation de l’arrêt
II / A. reprend les faits avec les éléments de droit
II / B. est l’ouverture : appel à d’autres jurisprudences, d’autres textes, doctrine…

Pas de conclusion.

la méthode pour réusir le commentaire de texte

I) Le commentaire de texte



Ex : article de la constitution, articles écrits par des hommes politiques. Toujours des personnes ayant pris position.

Premiers éléments à suivre pour commenter :

- Lire plusieurs fois le texte et ne pas en retenir qu’une partie mais l’ensemble.
- Apres la lecture en dégager les grandes idées.

Techniques :

-Souligner sur le texte
-Copier et numéroter les idées importantes au brouillon en triant idées principales et secondaires et dégager les idées importantes pour permettre de déterminer les deux trois ou quatre grands axes qui vont constituer les grandes idées du texte.

Le plan juridique est normalement constitué de deux parties qui se divisent en deux sous parties A et B qui peuvent se diviser en a et b.

Ce plan évite le hors sujet et permet de démontrer quelque chose.

La rédaction de l’introduction :

Introduction version longue jusqu'à 20, 25% du devoir. (2 pages)

6 points que l’on dégage.

Première élément la phrase introductive, d’accroche par exemple une citation, un jeu de mots ou un élément d’actualité éviter de mettre un bout du texte. La phrase doit avoir un rapport avec le sujet.
Deuxième élément on situe le texte dans son contexte, il faut expliquer le titre, l’auteur, la date bien situer le texte : paragraphe bref mais extrêmement précis.

Troisième paragraphe : l’intérêt du texte.

-Interet théorique : le texte prend position sur tel ou tel point.
-Interet pratique : le texte permet de…
Attention ne jamais vouloir comparer uniquement avec la France.

Quatrième paraqraphe : On présente le contenu du texte.
-Résumer les idées principales du texte de manière à éclairer le correcteur sur les points importants que l’on a dégagé. (Moins de deux pages)


Cinquième paragraphe : La problématique : Le paragraphe ou on justifie le plan en posant des questions au vue des grandes idées du texte on a décidé de faire tel ou tel plan et on explique pourquoi. (3,4 lignes)

Sixième paragraphe : L’annonce explicite du plan, annoncer les deux grandes parties.

Chaque parties et sous parties doivent avoir un titre clair et bref (pas plus de dix mots)
Eviter les titres trop longs.

Au début du grand 1 et du 2 on va rédiger les « chapeaux » (annonce de plan interne) donner au correcteur l’idée de ce qu’il va trouver dans les parties. Eviter les titres bateau. Mettre des adjectifs qualificatifs.
Isoler deux grandes idées au sein du texte et les subdiviser en deux sous parties.
Méthode SVP
-Sens (explication du texte)
-Valeur (ce que l’on pense du texte, critique)
Porté (ce qu’apporte le texte comment se situe t’il par apport a d’autres textes)
Paries et sous parties de longueurs égales avec des transitions, illustré avec des exemples.
Toutes les sous parties doivent partir du texte. (Citer en début de sous partis entre guillemets la phrase principale)
Ensuite expliquer ce morceau de texte et prendre position.

2 Dangers :


-dissertation
-paraphrase
La conclusion ne doit jamais être la synthèse elle peut contenir une question, une remarque ou un élément sur l’avenir (doit être ouverte) (10 lignes)
-rigueur
-réflexion
-invention
-imagination
Le nœud du devoir est la fin de l’introduction.


La présentation du devoir :
-l’orthographe
-la ponctuation
-la présentation (laisser une marge et aérer les copies)
Bien dégager les titres et les paragraphes (phrase courtes et clairs)

Bien relire sa copie.

methologie du commentaire d\\\\\\\'arretreussir le commentaire d\\\\\\\'arretcommentaire de textemethode

Samedi 04 Février 2012 à 17h00 dans Méthodologie du commentaire d'arrêt1 commentaire(s)
Rechercher dans le site
Publicité
Facebook
Envoi de cours
  • Etudiants, vous avez  des cours récents dans votre disque-dur, merci d'envoyer vos notes (famille, pénal, Ntic, commerce...) sur :

    juristic@hotmail.fr

    Google+

Actualités juridiques
Statistiques
  • 15 connecté(s)
    Total de 5 794 569 visiteur(s)
Liste des cours


Etudiants fin de l'année universitaire, vous avez  forcément des cours récents dans votre disque-dur, merci d'envoyer vos notes, vos fiches de révisions (droit civil, fiscal, famille, pénal, Ntic, commerce...) pour les partager sur :

juristic@hotmail.fr