• [PDF] Note de synthèse : méthodologie et exemple

    NOTE DE SYNTHÈSE :

    méthodologie de la Note de Synthèse, comment réussir la Note de Synthèse 

     La note de synthèse est une épreuve très importante de l'examen d'accès à un Centre de Formation Professionnelle d'Avocats, la note de synthèse est aussi une épreuve redoutée par les candidats. Non pas qu'ils ne soient point aptes à la synthèse, mais l'épreuve est entièrement nouvelle pour eux, leurs études juridiques antérieures ne les ayant pas préparés à ce type d'exercice. Et pourtant, la méthode de rédaction de la note de synthèse est largement codifiée,

    Voici un lien vers un exemple de note de synthèse : Utile pour s'exercer avant l'examen

    [PDF] Exemple de Note de Synthèse et Méthodologie

    L’exercice de la Note de Synthèse : pourquoi ?

     

    On cherche à évaluer : lecture rapide, compréhension, hiérarchisation des informations, restitution, d’organisation, pédagogie, gestion du temps/

    Evaluation de ces qualités : performances….

    L’exercice de la Note de Synthèse : pour qui ?

     

    A qui doit on s’adresser ? un lecteur virtuel qui n’a aucune connaissance du dossier. Et qui a besoin des connaissances contenues dans le dossier mais qui n’a pas le temps de lire tous les textes. A un lecteur virtuel qui a besoin de restituer les informations dans un autre contexte. Il faut absolument que ce soit une Note de Synthèse qu’on aimerait recevoir et aimerait réutiliser dans 5 ans. -> c’est central dans la transmission de la connaissance.

    A qui s’adresse-t-on vraiment ? Correcteurs qui ont trop de copies, praticiens, futurs confrères ou futurs employeurs, juges ... -> il n’y a rien à défendre sur une Note de Synthèse mais seulement restituer de manière claire et limpide de façon à se démarquer des autres copies sans pourtant apporter des choses extérieures. Il faut vraiment faire de l’information.

    L’exercice de la Note de Synthèse : pour quoi ?

     

    Contenu informationnel : clarté et intelligibilité, contrat de confiance (il ne faut pas mentir, racontez n’importe quoi ou inventez quelque chose), pédagogie (transmission de l’information)

    Utilité : présentation d’informations et non pas des idées. Il ne faut pas penser mais réfléchir, fonctionner. Càd il ne faut mettre aucun commentaire personnels ou connaissances personnelles. Simple restitution du corpus de texte. Même de dire que c’est faux ou autre… Il faut faire un bon plan car le correcteur gardera en mémoire les informations qu’il a prit en connaissance = mémorisation du contenu. La Note de Synthèse deviendra plus tard un outil de travail

    L’exercice de la Note de Synthèse : comment ?

     

    Tous les documents doivent être exploités ;

    Neutralité (parfois il suffit de peu pour sortir de la neutralité, exemple : une réforme attendue vs. Une réforme finalement votée -> il faut essayer au maximum d’utiliser les termes les plus génériques, exemple : sommes indécentes vs. Sommes très importantes). Tout ce qui nous intéresse c’est le droit positif et non les commentaires derrières/ les critiques ; Ne jamais oublier que les auteurs prennent position. Il faut faire la différence entre ce qu’est une information et une opinion.

    Impératifs de forme : classique.

    Malgré le fait que les directives de la Commission soit floues à ce sujet, il faut absolument se conforter à la forme attendues par l’IEJ de Paris donc introduction, annonce, Titre, chapeau…apparent.

    Introduction

    5 ou 6 phrases comprenant :

    ü  Une phrase d’accroche (attention il ne faut pas tomber dans un slogan ou autre… pas de publicité. Il faut qu’elle concerne le sujet et même tout le sujet, elle ne doit pas orienter une certaine interprétation sur le sujet)

    ü  Définition des termes du sujet, sur le fondement des documents (pas nos connaissances !!) mais on doit reformuler

    ü  Eléments de contextualisation du sujet

    ü  Annonce de plan, claire et simple 

    ü  Aucune problématique n’est pas demandée : à Paris 1, les professeurs soutiennent qu’une problématique n’est pas nécessaire car pas besoin de démontrer quelque chose. Au contraire lorsqu’une problématique est formulée, il faut veiller à ce qu’elle ne dénature pas le sujet original de la Note de Synthèse qui est une pure restitution. Ne sanctionnez pas l’absence de problématique.

    Plan

    Simplicité et clarté sont les caractéristiques principes d’un bon plan

    Verbe conjugué : actualise le sujet. Un verbe au participe passé n’est donc pas conjugué (exemple : un statut récemment réformé).

    Titre pas nécessairement qualifié – il ne faut pas donner beaucoup d’information, juste dire de quoi il faut parler. -> il faut que ça fasse sens à une personne non juriste (exemple : on peut imaginer de présenter les textes à notre mère).

    Idée : sujet verbe complément, en revanche, sujet verbe complément point. De rares citations sont permises.

    Attention : problème du document qui reprend beaucoup d’information relative au dossier. Il faut faire attention à cela. Même si on voit une super formule. De plus, il ne faut pas faire du plagiat – peut gêner la lecture du document. Mais cependant, on n’invente pas un langage. Il faut savoir passer du terme au générique.

    L’exercice de la Note de Synthèse : pour finir

     

    Seule la première demi-page et les 4 premières pages suivantes sont à prendre en compte ; les éléments de la page suivante ne doivent pas être à prendre en considération.

    La Note de Synthèse est une épreuve visant à restituer l’essentiel d’un dossier

    La bonne compréhension des documents est un élément déterminant pour réussir une bonne note de synthèse.

    Lisibilité, orthographe, syntaxe et clarté du style sont à prendre en compte dans la notation. Ne pas hésiter à revoir les règles de ponctuation.

    Abréviation : (doc 3, 4) – attention ne jamais citer plus de 3 documents) – pour nous aider, on a le droit de reprendre les abréviations choisies dans les codes Dalloz ; ne pas oublier d’écrire une fois. Bien faire attention aux abréviations consacrées. Exemple :

    ü  C. Cass., Soc.,

    ü  CE

    ü  Cons. Const.

    Attention rappel : Cour de cassation v. cour d’appel de Paris.

    Ce qui sera difficile : lire très vite, prendre des notes tout de suite pertinente, restituer de façon limpide :

    ü  Lecture : on doit sélectionner ce qui est pertinent/ non pertinent. Distinction entre information/ opinion et droit positif/ historique.

    ü  Reconnaitre la pertinence des informations : il faut savoir faire du général car on ne peut pas tout exploiter

    Si on ne comprend pas la présence d’un document : si contre-exemple on peut l’éliminer en introduction par une utilisation a contrario (exemple. En France c’est comme çà, a contrario des E-U qui a opté pour … (doc 3)). Egalement, toutes les références aux documents sont mieux en fin de phrases que tout de suite avec l’information. Il faut savoir simplifier. Autre chose qui peut arriver : une JP ou on ne comprend pas pourquoi elle se rattache au sujet (classer : la date, la juridiction – si beaucoup de JP on peut classer par ordre chronologique voire même par chambre) – si vraiment il y a une JP ou on ne voit vraiment pas le rapport, il doit surement en avoir un et vaut mieux le balancer au début ou à la fin. Il ne faut pas ruiner le corps du texte. Conseil : vaut mieux mettre au début pour éviter de foirer la fin, car les correcteurs ont tendance à plus se rappeler la fin – doit laisser une bonne impression.

    Chose à savoir sur la Note de Synthèse : certains pensent que la notation est très aléatoire. Il faut cependant savoir le prendre sereinement.

     

    EXERCICES NdS 1

     

    Thème : CSA

    (1) Page de garde – dégager 2 blocs +

    Notion/ insuffisances

    Liberté de communication – des médias/ contrôle -> sanction -> limites/ encadrement

    (2)Dégager un ordre de lecture :

    Dispositions légales + presse + doctrine + jurisprudence

    Lecture :

     Le mieux c’est d’abord de tout lire ou au moins un gros paragraphe et ensuite d’écrire les informations important – mieux pour la compréhension.

    Doc 2 : des règles pénales peuvent s’appliquer aux membres du CSA / conflit d’intérêt (attention ne pas écrire quelque chose comme : de lourdes sanctions pénales car cela reviendrait à donner notre avis).

    Doc 3 : (1) CSA possède un pouvoir de sanction (2) encadré par le juge administratif (Conseil d’Etat) – (3) le CE vérifie la régularité des procédures (en l’espèce annule décision du CSA pour vice de procédure)

    Doc 6 : une des sanctions du CSA est le retrait / contrôle du contenu mais aussi contrôle des chaînes elles-mêmes / va alors essayer de surveiller alors la régularité du marché – libre-concurrence. (rachat de part -> contrôle de l’équilibre économique -> régularité du marché).

    Conseil : toujours partir de l’espèce pour « monter d’un étage » et finir par un terme générique (exemple : Hanouna -> propos homophobe -> interdiction/ sanctions)

    è C’est lorsqu’on lit qu’on doit être les plus attentifs = mettre les bonnes étiquettes sur les informations. Eviter d’aller dans les informations trop détaillées.

     

    EXERCICES NdS2

     

    Plus ca paraît complexe plus c’est simple (car plus de chance de rien connaître au sujet voire même le correcteur)

    Arracher la page de garde - Il faut commencer à feuilleter pour noter des petites choses. Si on lit très vite on peut lire une fois le dossier comme çà sans prendre de note pour avoir une vision globale. Mais si on a plus de difficulté pour lire vite, il faut passer beaucoup de temps sur la page de garde et noter tout ce qui peut être vraiment pertinent.

    Conseil au brouillon :

     

     

    Lecture par couleur et par mots clés -> donne un numéros aux informations.

     

     

    Mots clés génériques correspondant au terme générique :

     

    Exemple : Limites du CS

     

     

    Mots clés de l’espèce :

     

    Exemples :

    sanctions

    Doc 1,

    Exemple : Le CSA a un pouvoir de sanction

     

    Doc 4

    Exemple : Le CE encadre le pouvoir du CSA

    Doc 5

     

    *Utiliser des codes couleurs pour les idées similaires afin de constituer des blocs

     

     

    Eviter absolument de rajouter des choses au dernier moments car ne pas se fier à son instinct « du dernier moment ».

    Revoir les connecteurs logiques (D’ailleurs, Donc, Ainsi, Par conséquent) – articulation établie netre les info : de ce fait, en revanche, reste que…

     

     

    « Comment réussir une dissertation juridique ?20 astuces pour réussir vos études à l'université de droit »